Le poids des cartons

Esther pousse doucement la porte de l’appartement. Son appartement. Inspire. Et entre. Elle voulait être là un peu avant Lisa. Avant l’énergie, la bonne humeur, les cartons, les trois étages à faire parcourir à la machine à laver. Esther, elle traîne le poids de ses cartons, trop chargés pour ses épaules. Esther, elle vient déposer, déposer son trop-plein de fragilités, de peurs, de questions. Elle vient se construire sa tanière à elle, son cocon. 

« Le poids des cartons » c’est l’histoire d’un emménagement, de rideaux à poser, de souvenirs dépoussiérés. Au travers d’Esther, de Louis et de Lisa, Le Morceau de sucre questionne nos positionnements de femmes et d’hommes, explore les fragilités, les failles, les violences et met en geste la résilience, la sensibilité, la tendresse et l’apaisement.

  • Création en cours
  • Rue et salle
  • Tout public à partir de 6 ans
  • Durée : 45 min

Equipe

  • Interprètes : Emilie Brown, Margot Jouenne
  • Décors : Nicolas Maze (Atelier du Chien qui Fume)
  • Univers sonore : Pierre Hamel
  • Arrangement "O mama dear" - Noa : Flegz
  • Création lumière : Nicolas Kergosien
  • Regard extérieur : Sylviane Guibert, Ludivine Hilairet, Joséphine Le Duff, Jérémy Martin, Alix Vallaeys

Teaser




Documents

Dossier création
Fiche technique rue
Plaquette rue